Toute Vie, de la plus dense à la plus subtile,

est interconnectée.

Depuis plusieurs décennies, l’écologie et la biodiversité sont des enjeux planétaires. Pour inventer des solutions, il est indispensable de mettre en parallèle tous les moyens techniques et scientifiques dont nous disposons à notre époque. Nous sommes, individuellement et collectivement, « les gardiens de l’Humanité ». 

Le projet de la végétalisation urbaine est la combinaison des connaissances des architectes, des ingénieurs du bâtiment, avec celles des scientifiques sur le plan de la phytosociologie, de la botanique et  de l’agronomie. Seuls des mélanges de végétaux, adaptés à des conditions climatologiques et d’ensoleillement particulières pourront efficacement assurer une réelle biodiversité au sein de laquelle un équilibre d’espèces pourra se réaliser.

La végétalisation des bâtiments est favorable à plusieurs niveaux : outre ses bénéfices indéniables en milieu urbain, elle a un impact positif sur la durabilité du bâtiment, elle améliore le bilan technique des constructions, atténue la réverbération acoustique et engendre une optimisation non négligeable de la gestion des eaux pluviales. 

Conjointement, lorsque la nature s’invite dans les espaces de travail, elle agit sur le plan physiologique et psychologique des collaborateurs. La végétalisation des lieux de vie favorise le bien-être, la créativité, la performance naturelle, la concentration et la motivation… Elle allège le stress, l’anxiété et la fatigue. Un atout capital, le « vert urbain » optimise la purification de l’air.

Entrez sur le site